Accueil > Films > Cinéma animé > Pour survivre, je me suis réinventée

Cinéma animé

Depuis 2011, je propose des ateliers de réalisation de films d’animation à partir de papier découpé, dans divers contextes, notamment dans des médiathèques, à la Maison des métallos, au Forum des images, au Musée de l’Homme, au Grand Palais... que j’ai nommés « Cinéma animé », et non pas « Dessin animé », car l’animation est faite « à vue » et le tournage est en plan-séquence. La présence des mains dans l’animation porte à mon sens une vraie valeur poétique, comme on peut le trouver dans le théâtre de marionnettes. Ces films sont généralement muets.

Dans ce cadre là, afin d’impulser la dynamique créative, je peux moi aussi réaliser de ces films « légers ». La médiation, c’est un partage profond de la créativité. Visionnez ici certains des films que j’ai réalisés dans ces contextes.

Pour survivre, je me suis réinventée

11 octobre 2018

Qui est-elle, celle qui doit se réinventer pour notre survie à tous ? Quel est son nom ?

Un film de Benoît Labourdette (2’19s, muet, 2018).


Pour survivre, je me suis réinventée


Pour survivre, je me suis réinventée Qui est-elle, celle qui doit se réinventer pour notre survie à tous ? Quel est son nom ? Un film de Benoît Labourdette (2’19s, muet, 2018). thumbnail Benoît Labourdette

Réalisé dans le cadre du projet numérique pour les jeunes de la ville des Lilas (http://www.benoitlabourdette.com/_docs/?dir=projets/2018/2018_les_lilas).