Longs métrages

J’ai réalisé six longs métrages. Ce sont des films singuliers, réalisés chacun dans une démarche atypique. Ils sont projetés publiquement de temps en temps, dans une dimension de rencontre exceptionnelle, comme l’est celle avec un spectacle vivant. Ils sont visionnables en intégralité ici.

Un film collectif, initié et agencé par Benoît Labourdette (1h01’, 2009-2020).

Regardez par la fenêtre de chez vous, et pensez à un souvenir important.Ce film collectif est composé de 44 vidéos (parmi 500 réalisées) tournées par des personnes en France, en Algérie et en Tunisie, entre 2009 et 2013, dans le cadre d’ateliers (...)

Un film de Benoît Labourdette (2016, 1h06’).

Film fait de superpositions permanentes d’images et de sons, comme en un chœur écrivant la création de soi à travers l’expression artistique.Réalisé de façon chorale dans le cadre d’une résidence de création à la Maison Populaire de Montreuil en (...)

Un film de Benoît Labourdette (1h03’, 2008).

Un journal de 30 jours, en 30 plans-séquence. Des rencontres, des hommes, des animaux et les lieux, de bas en haut. La recherche de ce qui se cache derrière les apparences de l’anodin. Le hasard et la (...)

Un film de Benoît Labourdette (2007, 1h04’).

SynopsisUn homme seul et anonyme parmi les anonymes évoque sa difficulté à vivre en plein jour à l’ombre des heures les plus funestes de l’Histoire contemporaine. Le souvenir ombrageux de la Shoah obscurcit le quotidien où se cherche, désespérément, (...)

Un film de Benoît Labourdette (2000, 1h03’).

SynopsisSur des images numériques retravaillées du paysage urbain qu’arpentent de fugitives silhouettes anonymes, un monologue poétique livre une vision désenchantée du ballet fantomatique de la vie moderne. (Forum des (...)

Un film de Benoît Labourdette (1h07’, 1994).

Un conte de la naïveté et du dédoublement de personnalité, accompagné par des chants balinais et du jazz improvisé.Tourné en cinéma Super 8. Premier long métrage autoproduit.