La tête dans l’eau

La tête dans l’eau Un film de Benoît Labourdette (1h07’, 1994). Un conte de la naïveté et du dédoublement de personnalité, accompagné par des chants balinais et du jazz improvisé. Tourné en cinéma Super 8. Premier long métrage autoproduit. thumbnail Benoît Labourdette
31 décembre 1994. Publié par Benoît Labourdette.

Un conte de la naïveté et du dédoublement de personnalité, accompagné par des chants balinais et du jazz improvisé.

Tourné en cinéma Super 8. Premier long métrage autoproduit.

Diffusion

Diffusion dans des festivals de cinéma à la fin des années 1990 (Festival du nouveau cinéma de Pesaro notamment).

Numérisation par Pauline Scopetani (2018).

Téléchargement
J’ai réalisé cinq longs métrages. Ce sont des films singuliers, réalisés chacun dans une méthode singulière, à voir de façon singulière aussi. Ils sont projetés publiquement de temps en temps, dans une dimension de rencontre exceptionnelle, comme l’est celle avec un spectacle vivant. Ils sont visionnables en intégralité ici.