Tag : Foule

Un film de Benoît Labourdette (2’08s, 2019).

Descente collective d’escalier. Tentative d’épuisement d’un lieu romain.

Série de photographies. Une pause longue, en début de soirée au mois de juin, le long de la palissade qui couvre les travaux du Forum des Halles à Paris. Un petit parcours, juste la trace des prémices d’un projet... la pause longue est l’un de mes (...)

Vidéo en boucle de Benoît Labourdette (1’10s, 2013).

Un hall de gare un jour de départ en vacances est un espace excessivement éphémère, qui à mon avis, pour être révélé dans une vérité de ce qui s’y joue humainement, se prête bien au traitement visuel de soustraction de (...)

Vidéo en boucle de Benoît Labourdette (4’30s, 2000).

A partir d’une boucle sur un son d’ambiance d’une vidéo amateur, construction d’un objet numérique abstrait, que la bande son anthropomorphise.

Un film de Benoît Labourdette (7’59s, 2016).

L’engagement politique commence par regarder, et nommer ce que l’on voit.

Un film de Benoît Labourdette (2’00s, 1998).

Quelqu’un a vomi sur le trottoir. La foule marche en évitant la flaque de vomi. Quelqu’un ressent la douleur de celui qui était là quelques minutes avant, et qui vomissait parce qu’il avait trop mal. La douleur des (...)

Vidéo en boucle de Benoît Labourdette (1’10s, 2013).

Dans une « cité », un quartier populaire de cette ville proche de Marseille, faite d’immeubles alignés, il y a des actions, artistiques et sociales : fabriquer de la confiture, construire du mobilier urbain... une petite fête, au cœur du (...)

Vidéo en boucle de Benoît Labourdette (1’10s, 2013).

Une cour, une réception. Par la soustraction visuelle de quatre plans superposés filmés les uns après les autres, les êtres humains mutent en traces de leur présence, c’est à dire deviennent quasi absents, révélant les contours de la structure (...)

Un film de Benoît Labourdette (3’48s, 2013).

Un jour, un train. Forme audiovisuelle hachée, dont émergent souvenirs d’enfance, confrontation à l’oubli de soi-même.

Un film de Benoît Labourdette (2007, 1h04’).

Synopsis Un homme seul et anonyme parmi les anonymes évoque sa difficulté à vivre en plein jour à l’ombre des heures les plus funestes de l’Histoire contemporaine. Le souvenir ombrageux de la Shoah obscurcit le quotidien où se cherche, désespérément, (...)

Tous les tags