Tag : Matt Dillon

Un film de Benoît Labourdette (1’40s, muet, 2018).

Des mots et des regards se croisent, ne croyant pas ce qu’ils voient.

Un film de Benoît Labourdette (3’02s, 2012).

Un film tactile, fait de papier et de mots.

Un film de Benoît Labourdette (1’25s, 2010).

Les mains, ou plutôt la main, est un sujet qui compte pour les films tournés avec des caméras de poche : la caméra dans une main, qui filme l’autre main.

Les mains, ou plutôt la main, est un sujet qui compte pour les films tournés avec des caméras de poche : la caméra dans une main, qui filme l’autre main. Avec les téléphones portables, filmer ses pieds était une figure récurrente, car lorsqu’on allume (...)

La photographie, de par la nature mécanique de son fonctionnement technique, est pour moi une matière de temps plus qu’une matière visuelle : dans ses sels d’argent, ou ses pixels aujourd’hui, c’est du temps qui est capté, conservé, réinventé à chaque (...)

Tous les tags