Pensée 381

Pensée 381 Un film de Benoît Labourdette (2’47s, 2016). La réalité est-elle plus réelle que le rêve, ou les deux sont-ils égaux ? D’après les « Pensées » de Blaise Pascal (17e Siècle). thumbnail Benoît Labourdette
Un film de Benoît Labourdette (2’47s, 2016).
16 août 2016. Publié par Benoît Labourdette.

La réalité est-elle plus réelle que le rêve, ou les deux sont-ils égaux ? D’après les « Pensées » de Blaise Pascal (17e Siècle).

Texte de la « pensée 381 » de Blaise Pascal

Texte situé page 381 du manuscrit original.

Si nous rêvions toutes les nuits la même chose, elle nous affecterait autant que les objets que nous voyons tous les jours. Et si un artisan était sûr de rêver toutes les nuits, douze heures durant, qu’il est roi, je crois qu’il serait presque aussi heureux qu’un roi qui rêverait toutes les nuits, douze heures durant, qu’il serait artisan.

Si nous rêvions toutes les nuits que nous sommes poursuivis par des ennemis, et agités par ces fantômes pénibles, et qu’on passât tous les jours en diverses occupations, comme quand on fait voyage, on souffrirait presque autant que si cela était véritable, et on appréhenderait le dormir, comme on appréhende le réveil quand on craint d’entrer dans de tels malheurs en effet. Et en effet il ferait à peu près les mêmes maux que la réalité.

Mais parce que les songes sont tous différents, et qu’un même se diversifie, ce qu’on y voit affecte bien moins que ce qu’on voit en veillant, à cause de la continuité, qui n’est pourtant pas si continue et égale qu’elle ne change aussi, mais moins brusquement, si ce n’est rarement, comme quand on voyage ; et alors on dit : « Il me semble que je rêve » ; car la vie est un songe un peu moins inconstant.

Pour « naviguer » dans les pensées de Blaise Pascal, je vous suggère ce très bon site web, élaboré par Dominique Descotes et Gilles Proust (Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand) : www.penseesdepascal.fr.

Une réflexion prémonitoire à propos de la réalité virtuelle

Cette pensée de Blaise Pascal propose une réflexion à mon sens très profonde et contemporaine sur la question virtuel / réel. Bien avant l’invention de la psychanalyse puis des neurosciences, Blaise Pascal lève le voile, dans un point de vue non seulement philosophique mais surtout très concret, sur la « réalité du réel ».

Ce texte est à mon sens d’autant plus fort et ancré du fait que Blaise Pascal n’était pas que philosophe. Il fut aussi l’initiateur de l’informatique, qui nous permet aujourd’hui de construire des mondes virtuels... Il a imaginé, inventé et construit la première machine à calculer mécanique en 1645, la « Pascaline ». Il est donc l’un des premiers à outiller l’humain des machines « mécaniques-logiques » (ou « concrètes-abstraites ») qui dessineront l’avenir des bouleversements de notre relation au réel.

JPEG - 787 ko

La suite de l’histoire, jusqu’à nous

Deux siècles plus tard, à partir de 1834, Charles Babbage a perfectionné la « Pascaline » en construisant la « machine analytique », équipée notamment d’une mémoire à cartes perforées Jacquard.

JPEG - 1.5 Mo

La découverte de cette machine par Ada Lovelace en 1842 l’a amenée à poser les bases de l’informatique moderne et à écrire le premier programme informatique.

JPEG - 827.7 ko

Ces fondements furent les appuis de John Von Neumann, en 1945, synthétisant les contributions de nombreux chercheurs, pour créer l’architecture précise de nos ordinateurs actuels.

JPEG - 414.1 ko

Cette pensée de Blaise Pascal m’a d’autant plus frappé qu’elle fait écho aux fonctions, bien réelles, de la machine qu’il a construite, même si cela ne semble pas évident de prime abord.

Les ordinateurs, pour fonctionner (et donc modifier notre réalité) sont, dans leurs entrailles, faits de multiples couches superposées de semi-conducteurs. Ce sont les relations entre les couches qui leur donnent leurs capacités de calcul. A l’image de ce film, fait de multiples couches, qui cherche à atteindre un « réel » plus réel, derrière le réel. A calculer quelque chose peut-être.

Téléchargement
Blaise Pascal (1623-1662) était un philosophe, ingénieur et mathématicien de génie. Entre autres avancées scientifiques et philosophiques de premier plan, il a inventé et construit en 1645 la première machine à calculer mécanique, posant ainsi les fondements concrets de l’informatique. Les « Pensées » sont un recueil de textes très courts, répartis en de nombreux thèmes, qui ont été trouvés après la mort de Blaise Pascal. Les « Pensées » constituent l’œuvre la plus illustre de Blaise Pascal, la plus frappante, qui est aussi très accessible. Cette série de films, réalisés par Benoît Labourdette et par d’autres (...)