Série Idems

« Idems, les impressions du quotidien » : des impressions du quotidien, des épisodes très courts, moins de 2 minutes, des sortes « d’arrêt sur regard », des instants fugitifs, qui, si l’on s’y arrête un instant, révèlent toute leur profondeur.

Le point de départ de mon usage du scratch vidéo dans le registre narratif, permis grâce aux premiers outils de montage virtuel online, apparus en 1997, que j’ai immédiatement explorés.

Un film de Benoît Labourdette (2’07s, 1999).

Allégorie sur l’exclusion.

Un film de Benoît Labourdette (2’00s, 1998).

Quelqu’un a vomi sur le trottoir. La foule marche en évitant la flaque de vomi. Quelqu’un ressent la douleur de celui qui était là quelques minutes avant, et qui vomissait parce qu’il avait trop mal. La douleur des (...)

Un film de Benoît Labourdette (2’16, 1997).

En passant devant une poubelle fermée, un touriste japonais se remémore les mots de son père, qui lui racontait la bombe, et la sensation d’être vivant alors que les autres sont morts.

Un film de Benoît Labourdette (1’51s, 1997).

La douleur du voyage quotidien dans la banlieue parisienne.