Série Polyamour

La série Polyamour consiste en de très courts films qui remettent en question des présupposés autour de l’amour. Ce sont des œuvres graphiques liées à des textes synthétiques, à valeur scientifique ou de témoignage.

L’amour est un sujet tout autant galvaudé que peu questionné dans ses fondements, même par la philosophie. On en reste bien souvent à la confusion entre amour et passion, amour et jalousie, amour et possession... La question des relations amoureuses est l’un de mes sujets de recherche et de documentation : lecture de nombreux auteurs et échanges directs avec certains (ethnologues, anthropologues, psychologues, sociologues, neurologues, philosophes, artistes), multiples expériences vécues, collecte de témoignages.

Les relations amoureuses sont aujourd’hui principalement associées au dogme du couple monogame, quelle que soit la préférence sexuelle. Force est de constater une forme d’échec de ce modèle. La réalité s’impose comme étant bien plus complexe, chacun le sait, le vit, dans ses émotions, dans ses expériences, qu’elles soient assumées ou non. Comment questionner et déconstruire ce qui se révèle être une idéologie, qui souvent nous enferme inconsciemment dans le mensonge vis à vis de nous mêmes et bloque notre épanouissement ? Comment cultiver des relations amoureuses éthiques, généreuses, honnêtes, profondes, durables et joyeuses ?

Un film de Benoît Labourdette (2’28s, 2020).

La sexualité, cet espace intime que l’on vit comme naturel et spontané, est en réalité en grande partie construite par notre culture. Pour plus d’épanouissement sexuel, premier exercice de déconstruction des codes, dans la suite de Martin Page et son (...)

Un film de Benoît Labourdette (1’55s, 2020).

Le couple semble une évidence dans la construction amoureuse et familiale. Levons le voile sur sa véritable histoire.

Un film de Benoît Labourdette, sur une idée de Nassera Tamer (2’25s, 2020).

L’amour on le vit, il nous guide ou nous submerge, on en jouit ou on en souffre... mais au fait, de quoi s’agit-t-il, exactement ?

Un film de Benoît Labourdette (2’20s, 2019).

Le trouble, le désordre intérieur provoqués par la séparation amoureuse ne sont aucunement amenuisés par les amours plurielles...

Un film de Benoît Labourdette (4’08s, 2019).

En 1816, Charles Fourier, dans son texte « Le nouveau monde amoureux », apporte la preuve scientifique que le couple, seule forme d’amour légitimée par la société occidentale, mène forcément à des situations d’égoïsme, de mensonge et de trahison, qui sont (...)

Un film de Benoît Labourdette (2’04s, 2019).

Comment transformer la jalousie la plus profonde en l’amour le plus investi ?

Un film de Benoît Labourdette (1’38s, 2019).

Plusieurs amoureux ou amoureuses ? Comment gérer le planning ?

Un film de Benoît Labourdette (2’00s, 2019).

Comment une déception amoureuse amène à plus d’amour encore.