Apparences

Un film de Benoît Labourdette (0’54s, muet, 2019).

Tout se détourne et se retourne sur les réseaux sociaux.

Série de 30 photographies de nature vivante.

Cette forêt intérieure imaginaire, toujours nocturne et mouvante, inquiétante, j’y marche dans mes rêves, avec difficulté. De grands arbres iréels. Au réveil, je ne la vois plus. Mais elle m’imprègne. Et je ne sais pas encore comment m’en libérer. Alors (...)

Un film de Benoît Labourdette (3’48s, 2013).

Un jour, un train. Forme audiovisuelle hachée, dont émergent souvenirs d’enfance, confrontation à l’oubli de soi-même.

Tous les tags

Et aussi :