Court métrage

« Court métrage » est un terme juridique français qui désigne un film de moins de 60 minutes (le « métrage » correspondant à la longueur de la pellicule, moins de 1600 mètres). En France, l’exploitation commerciale du cinéma est règlementée depuis 1946, par un organisme dépendant du Ministère de la Culture, le CNC (Centre National du Cinéma et de l’image animée), qui a déterminé des champs juridiques distincts pour les œuvres en fonction de leur type d’exploitation et de leur durée :

  • Les œuvres cinématographiques (exploitées d’abord en salle de cinéma) : court métrage et long métrage (durée inférieure ou supérieure à 60 minutes).
  • Les œuvres audiovisuelles (exploitées d’abord à la télévision ou sur tous autres médias) : pas de distinction en fonction de la durée.

Avant l’avènement des sites de vidéo communautaire et le développement des séries télévisées de qualité, à partir de 2005, le court métrage était vu comme un espace d’ouverture à de nouveaux cinéastes, l’antichambre du long métrage. En effet, l’économie du cinéma était structurée autour de l’exploitation commerciale des longs métrages en salle de cinéma. Les courts métrages peinaient à être diffusés et n’avaient pas de rentabilité économique. Pourtant un court métrage, pour pouvoir être diffusé dans des salles de cinéma commerciales, devait être produit et réalisé dans les règles de la corporation du cinéma : société de production dûment enregistrée, visa d’exploitation pour le film, passage en comité de censure, cartes professionnelles nécessaires pour les postes techniques du film, etc.

Aujourd’hui, en 2020, le domaine de la création audiovisuelle a radicalement changé : on peut, avec son simple téléphone, tourner un film et le diffuser sur YouTube par exemple, où il sera potentiellement vu par un très grand nombre de spectateurs. Grâce aux évolutions techniques, tout un chacun peut produire sans en référer à une autorité administrative et a le pouvoir de diffuser sans devoir être choisi par un réseau professionnel.

Sur YouTube ou dans d’autres réseaux, il y a des milliards de « courts métrages », si on s’en réfère à la définition juridique française. Et pourtant, on ne les nomme pas « courts métrages », mais plutôt « vidéos ». Pourtant sur YouTube, certains mettent en ligne ce qu’ils nomment un « court métrage », alors qu’il n’ont ni société de production, ni visa d’exploitation, ni diffusion en salle de cinéma. Ces films voisinent avec des courts métrages « officiels » avec visa d’exploitation.

Alors qu’est-ce qu’un court métrage, en 2020 ? C’est multiple. Mais pour essayer de synthétiser, on pourrait dire que « court métrage » correspond à une estimation (subjective) du niveau de qualité artistique d’un objet audiovisuel de moins de 60 minutes. C’est donc un terme qui est devenu avant tout symbolique.

Contenus liés à Court métrage

43e Festival du film court en plein air de Grenoble : stage d’analyse de films.

Le festival du film court en plein air de Grenoble commence toujours par un stage de deux jours. Pour la 43e édition du festival en 2020, le stage est animé par Benoît Labourdette, et a lieu en visio, sur la thématique « Film court, numérique et XXIe (...)

Article de presse.

Début avril 2020, Télérama propose une synthèse des initiatives d’appels à création audiovisuelle pendant la période de confinement général dûe au virus Covid-19. Le projet « Par ma fenêtre » initié par Benoît Labourdette en fait partie.Lien direct vers (...)

Dans le cadre des séances régulières de courts métrages organisées par Jean-Michel Frodon au Café 61 à Paris, projection dans le cadre de la séance du samedi 6 juin 2015 à 17h du film : « Aux alentours » (3’37s, 2013).Café 61. 3 Rue de l’Oise, 75019 (...)

Dans le cadre de la séance « AmiTiés Animals » le vendredi 13 avril 2018 à la maison des associations de Valensole, projection du film Made in China (Benoît Labourdette, 2017, 6’07s). Pour en savoir plus Kino Gap kinogap.jimdo.com La Voï à Valensole (...)

Films en compétition Plouf ! Abstrait Si les mecs... Le sdf des ténèbres Au vert La cascade des tabourets 2 Les feux de l’amour Attention où vous mettez les pieds Qui est-ce ? - toilettes pour filles Dream fighters émotions Les muets Cendrillon (...)

Dans le cadre du « Mashup Film Festival » au Forum des images les 15 et 16 juin 2013, j’ai été invité pour proposer un atelier de réalisation de films d’animation avec caméras de poche, en plan-séquence, à partir de papiers découpés. Ce Festival, dont (...)

Dans le cadre de la séance « Révolter » le vendredi 23 janvier 2015 au lieu « Le chat dans la théière » à Gap, projection du film :La flaque de vomi (Benoît Labourdette 2’00s, 1998).

Dans le cadre de la semaine « Beaux parleurs » à la Maison des métallos au mois de janvier 2014, la « Radio des foyers » (radio associative réalisée par des jeunes en insertion) a proposé une émission à propos du « Parcours nocturne » que j’avais proposé. (...)

Voici quelques photos, en vrac, d’événements qui ont eu lieu un peu partout en France le 21 décembre 2011 dans le cadre du Jour le plus court.

La naissance« Le jour le plus court » est né d’une dynamique de professionnels du cinéma, qui ont proposé début 2011 au président du CNC, Eric Garandeau, ce concept d’une fête nationale du court métrage, un peu sur le modèle de la Fête de la musique (...)

Projection du film « Salle des professeurs » de Benoît Labourdette (2’10, 2012).« Kino », organisé par Christophe Gauthier à Gap (association « Le chat dans la théière ») a proposé sa première édition le 30 novembre (...)

Dans le cadre de la séance « Oh, mon dieu ? » le vendredi 29 mai 2015 au lieu « Le chat dans la théière » à Gap, projection du film :« Pas d’image sur l’écran » (Benoît Labourdette 2’54s, 2015).

Lors de la soirée de lancement au Palais de Tokyo (Paris) de la deuxième édition du « Jour le plus court », la fête internationale du court métrage organisée par le Centre National du Cinéma et de l’image animée, diffusion du film Bâtiment H dans le (...)

Journée d’étude, lors de laquelle j’ai présenté la première version du film Les acteurs inconscients. Projection participative. Un film participatifLa proposition que j’ai faite aux personnes présentes était, après la diffusion du film, d’aller filmer, (...)

Projection du film « Chaque matin » de Benoît Labourdette (5’44, 2013).

Le Festival Takavoir, à Niort, est l’un des « bons » festivals de films tournés avec Caméras de poche en France. Pourquoi « bon » ? Car il y a un travail en amont, avec des publics jeunes et scolaires, une inscription de sens dans le tissu professionnel (...)

Le 14 janvier 2014, au cinéma Le Concorde à La Roche-sur-Yon, soirée carte blanche au Festival OFF, avec la projection de : Grandir, de Dominique Cabrera. Films primés au Festival OFF 2013 : Faites attention aux amis (Rémi Douence). Je ne suis pas (...)

Dans le cadre de la séance « Manipulation » le vendredi 7 novembre 2014 au lieu « Le chat dans la théière » à Gap, projection du film :Nouvelles du père (Benoît Labourdette, 2014, 2’19s).

Le Festival Khorshid (Téhéran, Iran), consacré aux films indépendants et expérimentaux, pour sa cinquième édition du 11 au 15 janvier 2016, a présenté dans le cadre de sa sélection française deux de mes films : Visages (3’46s, 2014). Les spectres (3’59s, (...)

Le 26 juillet 2014, diffusion du film « La science est-elle immorale ? » (Benoît Labourdette, 5’11s, 2014) dans le cadre de la programmation « La vie de Château » au Château de Montmaur. Partenaires : Kino Gap / Le patio Gourmand / Le chat dans la (...)

Diffusion d’une sélection de courts métrages de Benoît Labourdette dans la Bibliobox de la Médiathèque de Saint-Lô.Pour en savoir plus :http://mediatheque.saint-lo.fr/even... Annonce sur le site de la Médiathèque de Saint-LôVenez découvrir notre (...)

Stage d’apprentissage à la réalisation de films avec téléphone portable.L’association Cinéma Parlant à Angers, qui est investie de longue date dans le soutien à la diffusion et l’éducation à l’image, a proposé un stage de formation à la réalisation de (...)

Dans le cadre de la séance « Expériences documentaires : enfances » organisée par FranceDoc, le 24 avril 2015 à 19h30 à EnCours à Paris, projection du film :Vire, prochain arrêt (Benoît Labourdette 3’48, 2013). Programme complet de la séanceFranceDoc (...)

Le Festival Pocket Films (que j’ai fondé avec le Forum des images, conçu et dirigé), durant ses six années d’existence (de 2005 à 2010 au Forum des images et au Centre Pompidou), a construit une ligne éditoriale originale, innovante, ouverte sur les (...)

Les films font le mur : ciné-balades en Seine Saint Denis. Dimanche 25 octobre et samedi 31 octobre 2015 à 18h. A la tombée de la nuit, vous serez conviés à une promenade pas comme les autres, vous partirez à la découverte de films courts projetés sur (...)

Vous avez peut-être déjà vu ces lignes horizontales très disgracieuses sur des images vidéo, visibles sur les mouvements. Pourquoi les voit-on de temps en temps ? D’où viennent-elles ? Comment s’en débarrasser ?Il faut, encore une fois, revenir à (...)

Blaise Pascal (1623-1662) était un philosophe, ingénieur et mathématicien de génie. Entre autres avancées scientifiques et philosophiques de premier plan, il a inventé et construit en 1645 la première machine à calculer mécanique, posant ainsi les (...)

Traditionnellement, la réalisation d’un film d’animation est une opération très longue, qui demande un investissement des participants sur une longue durée. Avec les méthodes « Pocket Films », il est possible de réaliser et faire réaliser des films (...)

Tous les tags