Fleur

Un film de Benoît Labourdette (2’44s, 2016).

Une visite en plan-séquence de l’intérieur de la basilique La Sagrada Família, de l’architecte Antoni Gaudí à Barcelone.

Film collectif (7’22s, 2018).

De simples objets du quotidien partagent leur intériorité.

Un film de Benoît Labourdette (1’46s, 2019).

Un édifice religieux, qu’est-ce d’autre qu’une métaphore vécue par le visiteur sincère d’être plongé à l’intérieur du florissement ?

Film collectif (3’27s, 2015).

Dans la nature, des objets chantent pour se donner du courage.

Film collectif (4’11s, 2016).

Dans un parc, les jeux de séduction des choses à des moments charnières de leurs vies.

Film collectif (4’32s, 2020)

Quand des images et des objets proches du corps mènent au partage de souvenirs collectifs de moments importants.

Un film de Benoît Labourdette (2’13s, 2021).

Comme si la vie renaissait, au cœur du monde mécanique, l’amour à nouveau visible.

Un film de Benoît Labourdette (1’55s, muet, 2017, pseudonyme : Bob Boss).

Quand la nature nous ramène au Sacré.

Un film de Benoît Labourdette (3’18s, 2011).

Inventer un conte. Ancrer l’histoire dans le réel. Pourquoi la forme du conte ? Sans doute pour faire à nouveau de la métaphore, de l’universel. Une simple histoire d’amour.

Installation vidéo végétale. Dans le cadre du Festival international des jardins de Chaumont sur Loire, l’architecte-paysagiste Jean-Philippe Poirée-Ville a créé une sculpture végétale, en sous-sol, comme une grande liane en lévitation, dans le noir. (...)

Film collectif (3’02s, 2015).

Les mains d’humains de tout autour du globe dialoguent par leurs tatouages, en musique dans un bâtiment de Le Corbusier.

Un film de Marie (2’14s, 2009).

Garder une trace de ce que l’on voit de chez soi et non pas de ce qu’il y a chez soi. Même si ce que l’on voit de chez soi nous semble banal, l’important est le partage de son regard.

Un film de Benoît Labourdette (1’42s, 2021).

Une architecture organique venue de la mer.

Un film de Benoît Labourdette et Lucie Vedel (36s, muet, 2017).

Je t’aime un peu, beaucoup, passionnément...

Film collectif (4’34s, 2016).

Dans la nature, des objets partagent leurs vécus du numérique.

Tous les tags

Et aussi :