Football

Un film de Laura (0’43s, 2009).

Simple descriptif de la fenêtre de sa chambre.

Un film de Benoît Labourdette (6’40s, 2017). Avec Marion Geerebaert.

Une mère revient sur les pas de sa fille disparue. Le travail du deuil, comme le travail de la naissance, est un travail d’amour inconditionnel.

Un film de Benoît Labourdette (6’11s, 2018).

Un événement traumatique bouleverse passé, présent et notion de réalité.

La Fondation suisse à la Cité Universitaire à Paris, propose, animées par des étudiants, des projections-rencontres régulières de films. Le 12 février 2015, séance consacrée aux dix ans du Mobile Film Festival, que j’ai présentée et animée avec Patrizia (...)

Tous les tags

Et aussi :