Gare d’Austerlitz

Un film de Benoît Labourdette (4’39s, 2015).

Reliefs et traces d’une présence humaine. Inscrire la mémoire des lieux.

Vidéo en boucle de Benoît Labourdette (1’10s, 2013).

Un hall de gare un jour de départ en vacances est un espace excessivement éphémère, qui à mon avis, pour être révélé dans une vérité de ce qui s’y joue humainement, se prête bien au traitement visuel de soustraction de (...)

Tous les tags

Et aussi :