Contenus liés à Italie

Un film de Françoise Simpère et Benoît Labourdette (2’13s, 2020).

Ce qu’on sait qu’on emportera avec nous le jour de notre mort est sans doute ce qui peut nourrir notre énergie de vie.

Projection du film « Feuille morte » de Benoît Labourdette (8’33, 2012).Dario Apostoli, photographe et cinéaste italien, organise, dans un petit village italien, Pavullo Nel Frignano, une sorte de « grotte », une installation, avec des projections de (...)

Un film de Benoît Labourdette (5’27s, 2018).

Découvrir dans la matérialité du monde qu’une œuvre d’art n’est pas ce que l’on croit.

Un film de Benoît Labourdette (6’11s, 2018).

Un événement traumatique bouleverse passé, présent et notion de réalité.

Une histoire du cinéma italien, en un parcours de projections itinérantes dans la ville de Valence, dans le cadre du Festival des scénaristes 2014.La thématique du Festival des scénaristes en 2014 était le cinéma italien. Le festival m’a commandé un (...)

Un film de Benoît Labourdette (2’00s, 2019).

Comment une déception amoureuse amène à plus d’amour encore.

AXA, pour sa filiale internationale d’assurances à distance AGD (France, Belgique, Espagne, Portugal, Italie, Pologne, Japon, Corée), avait besoin, pour créer de la dynamique dans le cadre de son « Corporate meeting » en 2012 (réunion internationale (...)

Rétrospective de courts métrages de Benoît Labourdette.Le Festival Takavoir à Niort, est un « enfant » du Festival Pocket Films. J’avais conseillé son fondateur, Guyome Simonnet, avant sa création en 2009. En 2013, c’était la quatrième édition du (...)

Captation vidéo d’une création collective dirigée par Benoît Labourdette. Jouée le 26 mars 2016 au CNSAD (15 minutes).

« Aujourd’hui, chacun ou presque se met en scène sur les réseaux numériques, prend présence dans le regard des autres par autoportraits interposés. Qu’en est-il alors du lieu de nos existences ? Et quelles nouvelles violences humaines s’y opèrent ? (...)

Tous les tags