Laurent Antonsczak

Un film de Benoît Labourdette (12’43s, 2017). Texte et photographies de Myriam Drosne.

Balade binoculaire à 360° dans la mémoire d’un projet de photographies d’un chantier.

Projection hors compétition du film « Le baiser 1234567 » de Benoît Labourdette (13’, 2013).Le « Olonne Film Festival » est un événement de grande qualité autour du cinéma autobiographique.J’étais en 2015 membre du jury du Festival, aux côtés de : (...)

Un film de Benoît Labourdette (2’58s, 2020).

La magie noire des statues, pour semer la peur en nous... et ainsi nous empêcher de penser, donc contrôler nos âmes et nos actions.

Mon travail d’exploration des possibilités créatives des mobiles a croisé la passion de trois chercheurs (et collègues de longue date) : Laurent Creton (économiste), Laurence Allard (sociologue) et Roger Odin (sémiologue), qui m’ont proposé d’organiser (...)

Tous les tags