Contenus liés à Lumière

Un film de Benoît Labourdette (8s, 2020).

Dévoiler une riche programmation de films en 8 secondes. Pour les diffusions télévisuelles, il était nécessaire d’avoir une version de bande annonce de seulement 8 secondes, pour la 42e édition du Festival International de Films de Femmes de Créteil. (...)

Un film de Benoît Labourdette (2’41s, 2009).

Imaginons un instant que cet arbre est un vrai arbre...

Création vidéo de Benoît Labourdette (2’16s, 2014).

Des lumières dans la nuit.

Un film de Benoît Labourdette (1’42s, 2019).

« Quand l’oeil, émergeant des ténèbres, aperçoit subitement un corps lumineux, il lui semblera beaucoup plus grand à la première vue qu’à la longue. » Léonard de Vinci, Carnets (optique).

Un film de Benoît Labourdette (1’54s, 2018).

Écouter aux portes. Un exercice plus profond, poétique et contemplatif qu’on ne l’imagine de prime abord.

Film collaboratif (3’04s, 2019).

Expérimentations d’art cinétique : dessins, caméras, projecteurs, corps humains, appareils photo, créations musicales, et surtout le jeu et la joie.

Un film de Benoît Labourdette (1’28s, muet, 2020).

Mise en abyme de la présence des corps humains comme abstractions, à travers le temps, les techniques et les cultures.

Concours de films de 90 secondes pour relater l’histoire et le sensible de la ville du Havre. L’association « Havre de cinéma », dont je suis membre, organise pour la première année un concours de films de 90 secondes sur le sujet de la ville du (...)

Un film de Benoît Labourdette (2’39s, 2014).

Personnages surgis de la mémoire collective.

Film collectif (7’17s, 2019).

La vision, l’audition, le cadrage, les écrans, les pratiques audiovisuelles contemporaines... quand ce sont les objets eux-mêmes qui en parlent !

Un film de Benoît Labourdette (3’34s, 2016).

Lecture des derniers paragraphes de « À la recherche du temps perdu » de Marcel Proust. Liens entre littérature, peinture et mouvement.

Un film de Benoît Labourdette (1’50s, 2018).

S’accrocher à des piliers plantés dans l’eau depuis des siècles, pour espérer.

Un film de Benoît Labourdette (6’07s, 2017).

Des animaux en plastique nous parlent.

Le 10 mars 2010, invité par Serge Tisseron, j’ai fait une intervention au Collège iconique de l’INA, sur le thème « Le téléphone portable est-il l’avenir du cinéma ? ». Texte de présentation de l’intervention Le téléphone est dans presque toutes les (...)

En 2012, le Festival International de Films de Femmes de Créteil a pour sous-titre « Le retour des lucioles ». Les réalisatrices de l’Europe et du monde entier comme autant de lumières de vie. Sur le même principe qu’en 2011, Benoît Labourdette (...)

Projet d’installation vidéo. Ces vidéos d’une minute sont destinées à être diffusées en boucle sur des surfaces noires. Un travail sur la sensation du paysage, le projet de transmettre une impression immédiate. Comme un mixage entre des vues Lumière et (...)

Concours de films de 90 secondes sur la ville du Havre, tournés en plan séquence, comme les premiers films Lumière en 1895, pour "Filmer la vie maritime et portuaire du Havre, ses métiers, son architecture, sa lumière, filmer des traces, des (...)

Tous les tags