Oubli

Défaillance de la mémoire, portant soit sur des connaissances ou aptitudes acquises, soit sur les souvenirs ; fait d’oublier.



Un film de Benoît Labourdette (5’27s, 2018).

Découvrir dans la matérialité du monde qu’une œuvre d’art n’est pas ce que l’on croit.

Un film de Benoît Labourdette (3’48s, 2013).

Un jour, un train. Forme audiovisuelle hachée, dont émergent souvenirs d’enfance, confrontation à l’oubli de soi-même.

Un film de Benoît Labourdette (3’02s, 2012).

Un film tactile, fait de papier et de mots.

Un film de Benoît Labourdette (1’22s, 2019).

Où l’activité d’écrire nous amène sans qu’on l’ait voulu dans des profondeurs insondables.

Un film de Benoît Labourdette (2’19s, 2014).

La vie sur un tableau blanc...

Un film de Benoît Labourdette (3’14s, 2017).

La nuit, quand l’angoisse est là, si l’on ose regarder au delà des cendres de la vie, on peut entrevoir une image du salut.

Un film de Benoît Labourdette, 4 minutes, 2009, numérique, Scope 2.35, Couleur, Son stéréo.

On croise un SDF dans la rue et on l’oublie, un instant après.

Un film de Benoît Labourdette (4’22s, 2018).

Les mystères et paradoxes de la justice, comme autant de traces de mouvements électriques oubliés dans le passé.

Film collectif (7’30s, 2019).

Les choses numériques nous chuchotent leur existence à l’oreille.

Une méthode pour la pérennité des projets.

S’inspirer de la façon dont le corps humain s’équilibre, pour une approche durable de la gestion de projet.L’observation de la nature est souvent de très bon conseil pour les projets d’ingénierie (architecture, aviation, textile, informatique, les « (...)

Tous les tags

Et aussi :