Papier

Un film de Benoît Labourdette (2’38s, muet, 2017).

Un sentiment si négatif...

Revisite des principes de l’imprimerie en quadrichromie, avec des encres et des cendres. Quinze « tableaux numériques ». La reproduction mécanisée de la couleur n’utilise pas les mêmes couleurs primaires qu’en peinture. Il y en a seulement trois : (...)

Un film de Benoît Labourdette (1’, 2019).

Paris vu par son annuaire papier en 2019.

Série de photographies. Visages cubistes grâce aux déchirures des affiches publicitaires superposées. Sur la suggestion de la photographe Myriam Drosne, lorsqu’un « visage de papier » m’interpelle dans la ville, ses rues ou ses souterrains, j’en garde (...)

Série de 25 peintures sur papier 50x65cm. « Le charbon consumé dans la cheminée, qui a traîné tout le printemps, sert alors, au moment de l’arrivée de l’été, à écrire le sentiment du temps qui est passé, d’un renouveau qui s’annonce, gravant les traces de (...)

Un film de Benoît Labourdette (1’, muet, 2017, pseudonyme : Bernard L.).

Les grands mots ont un sens.

Film collectif (1’45s, 2020).

Harcelé ou harceleur, comment les fonctions enferment les uns et les autres.

Un film de Benoît Labourdette (3’02s, 2012).

Un film tactile, fait de papier et de mots.

Journée d’ateliers intergénérationnels de réalisation de films au théâtre-cinéma Le Garde Chasse (Les Lilas - 93). Dans le cadre de l’accompagnement du projet de développement numérique de la Ville des Lilas, Benoît Labourdette met en place des actions de (...)

Depuis 2011, je propose des ateliers de réalisation de films d’animation à partir de papier découpé, dans divers contextes, notamment dans des médiathèques, à la Maison des métallos, au Forum des images, au Musée de l’Homme, au Grand Palais... que j’ai (...)

Tous les tags

Et aussi :