Pico-projecteur

Pico-projecteur © Benoît Labourdette.
Poème en écriture automatique sur « Pico-projecteur »
Les élèves de l’enseignant de cinéma Laurent Gauthier ont fait des repérages dans la ville pour imaginer un parcours pour le public, puis ont choisi des films et extraits de films sur la thématique des conflits à l’écran, ont fait des répétitions, la préparation de la médiation, et enfin l’animation et les projections elles mêmes, lors de la soirée de clôture du festival. Une histoire du cinéma en accéléré, sur les murs de la ville de Fontenay-sous-Bois, partant du théâtre pour se terminer dans la salle de cinéma, par une performance collective improvisée de projections sur les corps. Mais ce soir là la pluie est tombée très fortement. Atelier animé par Benoît Labourdette, proposé par la Direction des Affaires Culturelles de la ville des Lilas, organisé en collaboration avec l’association Un Lieu Pour Respirer. Terrain d’inspiration », est écoutable sur la webradio « *DUUU (Unités Radiophoniques Mobiles) ». supports diversifiés comme autant d’écrins pour des films singuliers. Projection itinérante improvisée avec les enfants du quartier de la Boissière à Montreuil-sous-Bois. Interview vidéo de Benoît Labourdette : pourquoi et comment mener des médiations culturelles pour les jeunes générations à l’heure du numérique. Voici deux vidéos de ces expériences. Et ce qui fut très beau, pour les parents, public principal de la projection finale, fut de découvrir ainsi incarné, légitimé, l’univers de leurs enfants, les films qu’ils aiment, qui ont pris dans ce contexte une très grande valeur.

Tous les tags

Photographies, peintures, dessins, montages et textes de Benoît Labourdette (sauf mention contraire).

Et aussi :