Psychologie

Un film de Benoît Labourdette (1’, 2019).

Paris vu par son annuaire papier en 2019.

Un film de Benoît Labourdette (0’28s, 2020).

Il y a une différence d’essence entre fatigue et sommeil.

Film collectif (1’45s, 2020).

Harcelé ou harceleur, comment les fonctions enferment les uns et les autres.

Journée de formation et de co-construction d’outils éducatifs pour travailler sur l’image de soi, conçue en collaboration entre la Maison de l’image (Noémie Rubat du Mérac, chargée de projets) et Benoît Labourdette. Le 26 avril 2018.Synthèse de la (...)

Un film de Benoît Labourdette (3’40s, 2021).

Le cinéma arrive, dans l’histoire de l’humanité, comme un fait beaucoup plus religieux qu’on a pu l’envisager de prime abord.André Bazin, dans son article « Ontologie de l’image photographique » (1945), évoque de façon très claire la fonction de la (...)

Tous les tags

Et aussi :