Rainer Maria Rilke

Rainer Maria Rilke. © Benoît Labourdette.

Rainer Maria Rilke (1875-1926) est l’un des très grands poètes du XXe Siècle, travaillant en profondeur le lyrique de la vie. Autrichien, il a circulé dans beaucoup de pays d’Europe et a lié des relations durables d’échange artistique, de collaboration, d’amitié et d’amour avec un grand nombre d’artistes et d’intellectuels de son temps : Lou Andréas Salomé (aussi compagne de Nietsche, puis disciple de Freud), Auguste Rodin, Léon Tolstoï, André Gide, Paul Valéry, Clara Westhoff, Baladine Klossowska... Il échangea des dizaines de milliers de lettres avec ses amis, qui furent comme le laboratoire de sa création. Il fut, plus que d’autres, célébré de son vivant, et est toujours resté passionné par l’échange en profondeur sur les sujets de la création.

L’un de ses livres au succès mondial, encore aujourd’hui, est « Lettres à un jeune poète » (écrites entre 1903 et 1908, publiées à titre posthume en 1929), simple compilation de lettres à un jeune homme inconnu qui lui demandait conseil, guide de vie et de création essentiel. Ce livre a soutenu bien des vocations d’artistes.

Trois citations des « Lettres à un jeune poète » :

Pour l’instant, vivez les questions. Peut être, un jour lointain, entrerez-vous ainsi, peu à peu, sans l’avoir remarqué, à l’intérieur de la réponse.

Être artiste veut dire ne pas calculer, ne pas compter, mûrir tel un arbre qui ne presse pas sa sève, et qui, confiant, se dresse dans les tempêtes printanières sans craindre que l’été puisse ne pas venir.

Cherchez en vous-mêmes. Explorez la raison qui vous commande d’écrire ; examinez si elle plonge ses racines au plus profond de votre cœur ; faites-vous cet aveu : devriez-vous mourir s’il vous était interdit d’écrire ? Ceci surtout : demandez-vous aux heures les plus tranquilles de la nuit : écrire m’est-il nécessaire ? Creusez en vous-mêmes à la recherche d’une réponse profonde. Et si celle-ci devait être affirmative, si vous deviez répondre à cette question par un puissant et simple « je ne peux pas faire autrement », alors bâtissez votre vie selon cette nécessité.

Le travail de Rainer Maria Rilke est pour moi une référence d’exigence et d’humanité dans l’art. Je lui ai rendu, extrêmement modestement, un hommage en lisant les « Lettres à un jeune poète » devant le Musée du Louvre dans le cadre de l’exposition « Choses lues, choses vues » d’Alain Fleischer à la BnF en 2009-2010.

Contenus liés à Rainer Maria Rilke

Réflexion et point de départ d’expérimentations.

Les images animées se verticalisent. Cela est loin d’être anecdotique et produit des impacts sur notre représentation du monde. Quels changements philosophiques cela opère ? Comment les explorer ? Comment les partager ? Des images de plus en plus (...)

L’explosion de la documentalitéPar Maurizio FerrarisContrairement aux prévisions du siècle passé, on n’a pas assisté à la disparition de l’écriture mais, bien au contraire, à son explosion. Et plus généralement à l’explosion de l’enregistrement. La (...)

Développement d’une pensée pratique et créative de la pédagogie des images, avec la photographie numérique.Le 8 juillet 2013, invité par Jean-Yves Moirin et Francis Jolly dans le cadre du Séminaire des Rencontres photographiques d’Arles, j’ai proposé (...)

Tous les tags