Reflet

Un film de Benoît Labourdette (1’43s, 2019).

Par moments, on a la sensation, si ce n’est la certitude, d’être passé à côté de l’essentiel.

Un film de Benoît Labourdette (2’37s, 2020).

La chance de pouvoir faire un retour sur soi, privilège de classe.

Un film de Benoît Labourdette (3’14s, 2018).

L’importance d’une œuvre se situe dans sa forme, car c’est ainsi qu’elle change le regard, donc le monde.

Un film de Benoît Labourdette (2’04s, muet, 2018).

Mises en abyme de représentations picturales au fil du temps.

Un film de Benoît Labourdette (2’12s, 2014).

Facettes d’une vision du féminin, fragmentaire.

Un film de Benoît Labourdette (1’57s, 2019).

Diffraction de la vision, relation aux astres, entrer dans l’esprit de Léonard de Vinci.

Un film de Benoît Labourdette (2’20s, 2021).

Qu’est-ce qu’habiter ?

Un film de Benoît Labourdette (1’50s, 2018).

S’accrocher à des piliers plantés dans l’eau depuis des siècles, pour espérer.

Un film de Benoît Labourdette (2’42s, 2015).

Un très grand lac canadien, métaphore de la matrice, de la naissance et de la disparition.

Un film de Benoît Labourdette (25s & 8s, 2021).

Un festival tout en ligne... quarante films de réalisatrices du monde entier... un nouveau chemin de faire... 43e édition du Festival International de Films de Femmes (du 2 au 11 avril 2021). Deux versions de la bande annonce du Festival (...)

Création vidéo de Benoît Labourdette (2’17s, 2014).

Entrer quelque part. Pas si simple...

Vivre dans un univers fait de bruit blanc, qui tout à coup se met à battre, comme le cœur. Musique instrumentale, 2017, 3’45s. Improvisation de Benoît Labourdette (synthétiseurs). Improvisation réalisée sous seing privé, le 5 octobre 2017 (Benoît (...)

Création vidéo de Benoît Labourdette (3’07s, 2014).

Les structures architecturales, inanimées, supportent les reflets des mouvements de la vie.

Un film de Benoît Labourdette (3’17s, 2010).

Imaginons un instant que cette navette est pleine de voyageurs...

Film collectif (7’30s, 2019).

Les choses numériques nous chuchotent leur existence à l’oreille.

Un enfant seul dans sa tête rêve sur les motifs de la nappe posée sur l’herbe. Musique instrumentale, 2014, 1’07s. Composition de Benoît Labourdette (synthétiseurs).

Vidéo en boucle de Benoît Labourdette (1’10s, 2013).

Le reflet de la ville dans les vitres-miroir des grattes ciel est un effet visuel fascinant. Ces bâtiments, qui habituellement nous surplombent, nous dominent, se voient, dans la ville elle-même, ramenés à une simple image, un reflet fragile, (...)

Tous les tags

Et aussi :