Vert

Un film de Benoît Labourdette (1’46s, 2021).

Une mathématique de la nature.

Un film de Benoît Labourdette (2’12s, 2018).

On emprunte tous le même escalier. On s’y croise, chaque matin et chaque soir. On fait semblant de rien.

Un film de Benoît Labourdette (2’13s, 2021).

Comme si la vie renaissait, au cœur du monde mécanique, l’amour à nouveau visible.

Un film de Benoît Labourdette (2’21s, 2019).

Quand une architecture faite de verre révèle son abstraction intrinsèque.

Un film de Benoît Labourdette (1’53s, 2021).

A l’instant où tout bascule notre troisième oeil s’ouvre. Et se découvre à nous comme une échographie du réel.

Un film de Benoît Labourdette (2’27s, 2009).

Imaginons un instant que ce couloir est sous-marin...

Revisite des principes de l’imprimerie en quadrichromie, avec des encres et des cendres. Quinze « tableaux numériques ».La reproduction mécanisée de la couleur n’utilise pas les mêmes couleurs primaires qu’en peinture. Il y en a seulement trois : (...)

Réflexion et point de départ d’expérimentations.

Les images animées se verticalisent. Cela est loin d’être anecdotique et produit des impacts sur notre représentation du monde. Quels changements philosophiques cela opère ? Comment les explorer ? Comment les partager ? Des images de plus en plus (...)

Des ateliers liés aux images, au cinéma, à la photographie, au cinéma d’animation, mais aussi des ateliers d’écriture, proposés dans le cadre d’événements culturels aux gens « qui passent ». Comment proposer une exigence de qualité créative, même dans un (...)

Les mains, ou plutôt la main, est un sujet qui compte pour les films tournés avec des caméras de poche : la caméra dans une main, qui filme l’autre main.Avec les téléphones portables, filmer ses pieds était une figure récurrente, car lorsqu’on allume (...)

Tous les tags

Et aussi :