Visage

Visage © Benoît Labourdette.
Poème en écriture automatique sur « Visage »
C’est, étonnamment, pour moi, le temps de la circulation du regard de l’une à l’autre qui les fait exister chacune en profondeur. Quand les objets d’un atelier de sculpture se réveillent. Je t’aime un peu, beaucoup, passionnément... Contempler le monde à travers une lentille qui le démultiplie, c’est peut-être se retrouver face à soi-même, ressentir qu’on est une partie du monde, et se reconstruire ainsi. Un rêve d’enfant inaccessible, dans une maison perdue au fond des bois. Mises en abyme de représentations picturales au fil du temps. La place du corps humain dans l’architecture est une éternelle question pour moi. La construction d’un raisonnement sensé est plus complexe que la simplification. Un couple de « vivants-fantômes » émane des murs, des sols, des fenêtres, d’un ancien appartement.

Sans visage

Tous les tags

Photographies, peintures, dessins, montages et textes de Benoît Labourdette (sauf mention contraire).

Et aussi :