Journal

Un film de Benoît Labourdette (1’57s, 2019).

Diffraction de la vision, relation aux astres, entrer dans l’esprit de Léonard de Vinci.

Un film de Sylviane Bertrand, Benoît Labourdette et Nordine Salhi (1’, muet, 2018).

Calligraphie des corps, traversée d’une histoire du cinéma, entre noir(s) et blanc(s).

Film collectif (2’43s, 2018).

Des objets s’élèvent.

Un film de Benoît Labourdette (2’08s, muet, 2017).

Se préparer à une rentrée mouvementée.

Un film de Benoît Labourdette (0’58s, 2019).

Mise en scène de notre traversée intime de l’information quotidienne. Le monde serait-il transparent ?

Un film de Benoît Labourdette (2’19s, muet, 2018).

Qui est-elle, celle qui doit se réinventer pour notre survie à tous ? Quel est son nom ?

Film collectif (2’47s, 2019).

Quand les objets médiatiques se révoltent.

Un film de Benoît Labourdette (1’25s, 2010).

Les mains, ou plutôt la main, est un sujet qui compte pour les films tournés avec des caméras de poche : la caméra dans une main, qui filme l’autre main.

Animer un atelier de réalisation avec téléphone portable.Le Journal de l’animation, outil de référence mensuel pour les animateurs du champ socio-culturel, m’a invité en 2010 à rédiger un « dossier action » pour transmettre les enjeux, l’intérêt et des (...)

Tous les tags

Et aussi :