Rouge

Un film de Benoît Labourdette (2’27s, 2021).

L’homme domestique la nature. Pour de bonnes ou de mauvaises raisons ? C’est peut-être un peu plus compliqué que ce qu’on pensait. Indices pour une réflexion philosophique.

Un film de Benoît Labourdette (2’09s, 2010).

Imaginons un instant que le ciel est rouge...

Un film de Benoît Labourdette (3’27s, 2018).

Se rassembler autour d’un livre, se rassembler soi-même.

Film collectif (6’15s, 2020)

Comme une petite histoire de l’écriture et du regard, du papier aux écrans.

Un film de Benoît Labourdette (1’24s, muet, 2018).

Echanges musicaux et picturaux de regards, de visages, de sexes, de corps, de temps...

Film collectif (3’38s, 2016).

Et si les livres prenaient la parole ?

Un film de Benoît Labourdette (2’42s, 2018).

Le travail, potentiel facteur d’émancipation qui peut porter en lui son propre retournement.

Un film de Benoît Labourdette (2’12s, 2018).

On emprunte tous le même escalier. On s’y croise, chaque matin et chaque soir. On fait semblant de rien.

Film collectif (4’22s, 2019).

Ils ont perdu, ou ils ont gagné, ils en témoignent de façon atypique.

Un film de Benoît Labourdette (53s, muet, 2017, pseudonyme : Stéphane G.).

« Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi ».

Un film de Benoît Labourdette (2’21s, 2010).

Du sang sur les mains... qui n’en a pas, ne serait-ce qu’indirectement ?

Série de 24 images.

N’avez-vous jamais eu une étrange sensation, en entrant dans une salle de spectacle ? Juste à l’endroit du sas d’entrée ? Souvenez-vous de cet instant fugace de trouble.

Revisite des principes de l’imprimerie en quadrichromie, avec des encres et des cendres. Quinze « tableaux numériques ». La reproduction mécanisée de la couleur n’utilise pas les mêmes couleurs primaires qu’en peinture. Il y en a seulement trois : (...)

Création vidéo de Benoît Labourdette (2’17s, 2014).

Entrer quelque part. Pas si simple...

Un film de Benoît Labourdette (2’18s, 2017).

Plongée à l’intérieur du mouvement organique du vent peut-être.

Film collectif (3’19s, 2018).

Le petit peuple des objets d’une cour d’immeuble.

Un film de Benoît Labourdette (2’17s, 2020).

De retour dans le lieu qui nous ressource.

Un film de Benoît Labourdette (2’21s, 2019).

Quand une architecture faite de verre révèle son abstraction intrinsèque.

Formation professionnelle transversale aux pratiques numériques, pour médiateurs et enseignants. Avec Rouge Pixel, pôle image de la Région Poitou Charentes, nous avons proposé une formation à destination d’enseignants, d’artistes-intervenants et (...)

Tous les tags

Et aussi :